Comment pouvons-nous rendre notre perte auditive moins invisible?

Un article du blogue « Living with Hearing Loss »,
traduit via Google Translate et adapté pour le Québec.

 

 

La perte auditive est invisible. On ne peut pas la voir, surtout si quelqu'un essaie de la cacher, ce que beaucoup de personnes ayant une déficience auditive font encore. Quand je mentionne ma perte d'audition à quelqu’un, la personne répond souvent : « Mais tu n'as pas l'air sourde ! » Cela me fait toujours rire (une fois que j'arrête de rouler les yeux au ciel parce que ça m’exaspère), parce que la perte auditive ne nous donne pas un « look » particulier. Les personnes malentendantes sont de toutes tailles, de tous âges, de toutes races et de toutes croyances. En fait, 65 % des personnes ayant une perte auditive ont moins de 65 ans (* aux États-Unis).

 

Comme elle est invisible, la perte auditive est facilement négligée, ignorée, pas prise au sérieux. Personne ne refuserait à quelqu'un dans un fauteuil roulant d'avoir besoin d'aide pour ouvrir une porte, mais les demandes de systèmes d’amplification ou de sous-titrage se heurtent parfois à une résistance. La perte d'audition n'est qu'une partie normale du vieillissement, pensent les gens. « Il n’y a rien là. » Ils ont tort.

 

Comment pouvons-nous rendre notre handicap plus visible afin que nous puissions demander et recevoir les aménagements dont nous avons besoin, que ce soit simplement demander à quelqu'un de nous faire face en nous parlant ou quelque chose de plus significatif, comme le sous-titrage ou le CART [Communication Access Realtime Translation, un système de sous-titrage à distance et en temps réel]?

 

Voici mes suggestions.

 

1. Parlez de votre perte auditive.

 

Puisque notre perte auditive n'est pas visible, c’est notre responsabilité de fournir des informations sur notre perte auditive à notre entourage. Au début d'une réunion avec plusieurs personnes, ou même en rencontrant une nouvelle personne que je trouve difficile à entendre, je mentionne ma perte d'audition dès le début. Cela me donne l'occasion d'expliquer comment le groupe peut m'aider à entendre - me regarder quand ils me parlent, ne pas se couvrir la bouche, parler clairement et à un rythme modéré.

 

Une fois que les gens le savent, ils sont souvent plus compréhensifs et n’hésiteront pas à échanger leur siège avec moi pour que je puisse mieux voir l'orateur. Ou ils répéteront quelque chose d'important qui a été dit.

 

Être ouvert permet également d'éviter le stress de s’attendre à tout entendre parfaitement. Et c'est un soulagement. De plus, si les gens savent que j'ai de la difficulté à entendre, ils sont moins susceptibles de penser que je suis snob ou que je les ignore si je ne réagis pas à quelque chose qu’ils disent, ou si je réponds bizarrement à un commentaire ou une question, hi! hi! Il y a de bonnes chances qu’ils me répètent ce qu’ils viennent de dire.

 

2. Demandez ce dont vous avez besoin.

 

Soyez aussi précis que possible en détaillant quelles meilleures pratiques de communication vous conviennent le mieux. Pour moi, voir la personne est essentiel afin que je puisse utiliser mes compétences de lecture labiale en conjonction avec ce que j'entends. Demandez à être assis dans un endroit avantageux pour minimiser le bruit de fond et d'autres distractions. Demandez aux locuteurs d'utiliser le microphone lorsqu'ils s'adressent à de grands groupes et demandez aux gens de parler un à la fois. Tout le monde bénéficiera de ces courtoisies courantes.

 

3. Rendre l'invisible plus visible.

 

 

Certaines personnes aiment décorer leurs aides auditives ou leurs implants cochléaires pour les rendre plus visibles. D'autres portent des boutons proclamant leur perte auditive à tous. J'ai googlé et trouvé plusieurs sites comme celui-ci (site américainsite d’Audition Québec) qui vendent des broches bon marché avec des dictons intelligents. Pensez à transporter une carte qui indique que vous avez des difficultés à entendre que vous pouvez utiliser pour les arrêts de la circulation ou d'autres interactions face à face.

 

4. Rappelez-leur et rappelez-leur encore...

 

Soyez prêt à rappeler aux gens ce dont vous avez besoin. Et puis leur rappeler à nouveau. Sans les indicateurs visuels, il est souvent difficile pour les gens de se rappeler de garder leurs voix élevées ou de changer leur façon habituelle de parler. C'est le cas pour les personnes que vous venez de rencontrer, mais aussi, malheureusement, pour la famille et les amis. Taper l'oreille avec la main est un bon moyen de rappeler à quelqu'un de parler plus fort sans perturber le déroulement de la conversation.

 

5. Gardez une attitude positive.

 

Si vous êtes à l'aise avec votre perte auditive, d'autres le seront aussi. Essayez d'utiliser la bonne humeur si vous manquez quelque chose, et les gens se sentiront mieux de répéter les choses d'une manière que vous pouvez comprendre. Riez des malentendus, c’est la meilleure façon de détendre l’atmosphère!

 

La perte auditive peut être épuisante, donc le maintien d'un fort niveau d'énergie est important. Dormez suffisamment, mangez bien et faites de l'exercice pour conserver l’acuité de votre cerveau. Je médite quotidiennement pour m’aider à calmer mon acouphène et pour gérer la frustration que je ressens parfois au sujet de mes problèmes d'audition.

 

6. Embrassez la cause de la santé auditive

 

Plus les gens sont sensibilisés à la perte auditive, mieux ce sera. Faites valoir vos droits et encouragez les autres à faire de même. Éduquez les autres sur la meilleure façon de communiquer avec les personnes malentendantes. Chaque interaction que vous avez - qu'il s'agisse de demander à un gérant de restaurant de baisser le volume de la musique ou de demander un lecteur de sous-titres au cinéma - est une occasion d'aider à passer le mot.

 

Engagez-vous avec d'autres personnes ayant une perte auditive dans des organisations telles qu’Audition Québec [la Hearing Loss Association of America dans le texte d’origine] ou d’autres.

 

Article original en anglais : https://livingwithhearingloss.com/2018/01/23/how-can-we-make-our-hearing-loss-less-invisible/

Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square